RAMSEIER Suisse AG
RAMSEIER Suisse AG
Merkurstrasse 1
6210 Sursee Luzern CH
+41 58 434 44 00

La société Ramseier Suisse AG fait le bilan

12.05.2017

Le gel, cause de la plus faible récolte depuis 1957

Dans les cidreries de la RAMSEIER Suisse AG à Sursee (LU) et Oberaach (TG), le traitement des fruits à cidre est terminé. En raison du gel, la récolte de fruits à cidre a cette année été décevante: elle est la plus faible depuis 60 ans. Comme les réserves de jus et de concentré ne suffisent pas jusqu'à la pro-chaine récolte, une importation minimale de concentré de fruits à cidre va s'avérer nécessaire pour couvrir les besoins du marché. La qualité des fruits est cependant exceptionnelle, comme l'a déclaré Christian Consoni, CEO de la société RAMSEIER Suisse AG. Selon la Fruit-Union Suisse, quelque 22'000 tonnes de pommes à cidre et 6'000 tonnes de poires à cidre ont été traitées cette année. Ceci correspond pour les pommes à environ 24 pour cent d'une récolte moyenne sur les dix dernières années et pour les poires à environ 39 pour cent seulement. La raison de cette modeste récolte, la plus faible depuis 1957: les gelées nocturnes inhabituelles au printemps dernier. Tout aussi inhabituel, le rendement de la récolte est sensiblement inférieur aux besoins annuels qui s'élèvent à quelque 80'000 tonnes de pommes et 9'600 tonnes de poires.


Cette récolte nettement plus faible en raison du gel a également touché le plus grand transformateur de fruits à cidre de Suisse: cet automne, les cidreries de la RAMSEIER Suisse AG à Sursee et Obe-raach ont été en mesure de traiter seulement 14'600 tonnes de fruits à cidre. Christian Consoni, CEO de la société RAMSEIER Suisse AG, se déclare en revanche très satisfait de la remarquable qualité des fruits à cidre cette année.

Une petite récolte qui a ses conséquences
La faible récolte aura cette année des retombées sur la production des produits de qualité RAMSEIER. «Nous ne pouvons hélas pas couvrir entièrement nos besoins en fruits à cidre jusqu'à la prochaine récolte à l'automne 2018. Nos réserves de fruits et de concentré seront elles aussi épui-sées d'ici-là», déclare Christian Consoni, CEO de la RAMSEIER Suisse AG. Face à cette situation ex-ceptionnelle, l'entreprise de tradition suisse a rapidement pris des mesures d'urgence. «Nous allons importer de petites quantités de concentré de fruits à cidre», explique Christian Consoni.
Il ajoute que pour les produits à base de fruits RAMSEIER, la part de jus de pomme continuera d'être composée à 100% de pures pommes de qualité suisses. Les besoins en poires, en revanche, devront exceptionnellement être couverts par l'achat supplémentaire de pommes en Allemagne et en Italie. «Concernant les poires importées, nous avons cependant exactement la même exigence de qualité que pour les poires suisses. Et grâce à nos standards élevés en matière d'assurance qualité, cette exigence peut être respectée», poursuit Christian Consoni.

Une récolte sans retombées pour les produits RAMSEIER avec label Hautes-tiges Suisse
La faible récolte en 2017 n'affectera pas les produits RAMSEIER dotés du label Hautes-tiges Suisse. «Pour la production des produits Hautes-tiges Suisse, la récolte a suffi», souligne Christian Consoni. La part de fruits à cidre à haute tiges est également assurée pour les autres produits RAMSEIER. Chaque produit de la RAMSEIER Suisse AG contient une part substantielle de fruits à cidre hautes tiges. La RAMSEIER Suisse AG s'engage ainsi en faveur de la préservation des arbres fruitiers à hautes tiges comme éléments du paysage culturel suisse.
La société RAMSEIER Suisse AG traite et transforme entre 50 et 60 pour cent de l'ensemble de la ré-colte annuelle de fruits à cidre. Depuis plus de 100 ans, l'entreprise de tradition suisse travaille en par-tenariat avec les agriculteurs suisses, aujourd'hui avec plus de 7'000 exploitations. Tout comme par le passé, elle mise sur des produits de haute qualité offrant une saveur naturelle. En dépit de la faible récolte en 2017, Christian Consoni a bon espoir que la prochaine récolte sera plus abondante, l'expé-rience montrant qu'une année de récolte modeste est le plus souvent suivie d'une bonne année.

  • «Que déguster de mieux qu’un cidre spécial RAMSEIER après le ski?»
    -- Marco (31), Stansstad --
  • «Le jus de pomme RAMSEIER m’accompagne depuis ma plus tendre enfance. Jour après jour.»
    -- Ernst (58), Bern --
  • «Pendant le sport, je ne bois que du RAMSEIER Schorle Pomme, naturel et désaltérant.»
    -- Franziska (28), Zürich --